Image
Haut
Navigation

True to Age, True to Gender


PARTENAIRES

Le projet est coordonné par Asociatia de Terapie Familiala si de Cuplu Timisoara (Roumanie) et compte 6 partenaires supplémentaires :
Domspain (Espagne)
Slovenian Third Age University (Slovénie)
Wisamar Bildungsgesellschaft (Allemagne)
N.E.T. (Networking Education Training) Associazione  Culturale (Italie)
Desincoop – Desenvolvimento Economico, Social e Cultural CRL (Portugal)
Les Apprimeurs (France)


ERASMUS+

Le projet TAG (True to age, True to gender) a été cofinancé avec le soutien du programme ERASMUS+ de la Commission européenne. Son contenu et son matériel sont sous la seule responsabilité de ses auteurs. La Commission ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui peut être faite des informations qui y sont contenues.

Le projet True to Age, True to Gender (TAG) est mené par un partenariat européen de sept partenaires de Roumanie, d’Espagne, de Slovénie, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal et de France.
Ce partenariat est né de la conviction profonde des organisations partenaires que l’éducation des personnes âgées est d’intérêt européen.  Cette conviction découle d’un constat indéniable : en Europe, la population vieillit mais ne s’engage pas dans l’éducation et la formation continue. Dans un monde en mutation rapide, les personnes âgées sont contraintes de vivre dans des environnements nouveaux et difficiles qui nécessitent de nouvelles compétences et aptitudes qui ne peuvent être acquises que par l’éducation et la formation. Malgré les nombreux efforts déployés par les institutions de l’UE pour promouvoir l’éducation et la formation continue, il reste une grande partie de la population, à savoir les personnes âgées, qui reste à la traîne. En ce sens, l’éducation des adultes est d’une grande importance pour encourager les personnes âgées à être plus actives et participative dans les sphères sociales et civiques.


LES OBJECTIFS

  • Améliorer les compétences professionnelles des formateurs pour qu’ils puissent travailler avec des apprenants plus âgés et les motiver à prendre une part plus active dans leur communauté et dans l’apprentissage continu ;
  • Créer des espaces d’apprentissage sûrs pour les personnes âgées en tirant parti des questions de genre comme déclencheur de motivation ;
  • Sensibiliser à la question des femmes invisibilisées en recueillant des récits d’intellectuelles et d’artistes féminines du XXe siècle qui se sont distinguées au niveau national et ont une dimension européenne ;
  • Mieux comprendre les questions d’égalité des sexes à travers l’histoire, valeurs communes de l’UE et patrimoine culturel communautaire ;
  • Créer des synergies entre les acteurs concernés dans les domaines de l’éducation et de la culture et les entités travaillant avec les personnes âgées.

LES CIBLES

  • Formateurs d’adultes : travailleurs sociaux, enseignants, éducateurs, etc ;
  • Apprenants âgés, les adultes de plus de 55 ans ;
  • Personnel des organisations engagées dans l’éducation formelle, non formelle et informelle des adultes.